problème chargement no mans sky ▷ Bon Plan -55% No Man’s Sky

problème chargement no mans sky ▷ Bon Plan -55% No Man’s Sky

C’est incroyable de voir tout le chemin parcouru par Hello Games en lourdement plus d’une décade – même si, géographiquement parlant, ce n’est tellement pas si loin du tout. D’un coin de Guildford à l’autre, avec des pousses de écritoires aujourd’hui partiellement abandonnés où Sean Murray a commencé à bricoler ce qu’on appelait alors Skyscraper, par le bâtiment délabré qu’ils partageaient avec une rangée de taxis sur les grève du Wey qui explosa tragiquement tel que No Man’s Sky l’était d’or cœur du développement vers le nouvel espace qu’occupe maintenant cet équipe.

C’est encore plus incroyable de constater à qu’est-ce que point No Man’s Sky du chemin en en quelque sorte plus de trois ans. La dernière bande-annonce de Beyond update de la semaine prochaine, réduite à la bande originale de 65daysofstatic, invite à établir des comparaisons avec à nous tout initial aperçus de No Man’s Sky – audacieux donc, pourrait-on dire, après certaines controverses autour du lancement car les attentes et la réalité n’étaient pas à la hauteur pour certains. Mais cela illustre comment le No Man’s Sky est évolué, surpassant sûrement les attentes de achevé les personnes pour sa part ce qu’il serait.

La mise à jour Beyond pousse No Man’s Sky encore désormais en introduisant des fonctionnalités et des optimisations qui peuvent surprendre même ceux qui suivent ses progrès depuis qu’Hello Games le possède annoncé de meilleure heure ces année.

Il y est des montures – des extraterrestres montables ! – des biomes plus denses et plus variés, de nouvelles bâtiment et artisanats, des créatures apprivoisables, des créatures traitables, de la cuisine et des recettes, une nouvelle carte galactique, un nouveau menu de découverte, un nouveau système d’apprentissage des mots, de toutes nouvelles engeance de PNJ, des rencontres PNJ sur les surfaces planétaires, un bâtiment de base complété qui introduit la logique et les systèmes électriques et peut permettre des embasement plus vastes. Cela peut même permettre, tel que le fondateur de Hello Games, Grant Duncan, le possède fait avant notre visite or studio, qu’un jeu de Rocket League pleinement pratique se déroule a l’intérieur du No Man’s Sky, avec un notation fonctionnel.

C’est vraiment vertigineux, ainsi pas admirable que Hello Games ait simplifié le message à peu près lui à trois piliers principaux. Vous connaissez la RV comme l’une d’entre elles – et il est celles qui a été la plus clairement détaillée, grâce aux avant-premières qui possèdent eu lieu à la GDC avant cet année. Pour en revenir or No Man’s Sky en VR, cette fois sur un Valve Index entièrement équipé, c’est aussi stupéfiant qu’avant, et il est tentant de dire que dans ce simulation d’espace riche et profond, le médium a peut-être trouvé son application meurtrière. C’est l’ultime façon de jouer à No Man’s Sky, et ça pourrait être l’une des meilleures expériences sur VR – bien sûr, ces expérience n’est là que pour une spécialité des joueurs de No Man’s Sky, bien que quelques-uns des numéros auxquels Murray réfère sont gentiment surprenants.

“Il y est des travaux statistiques bizarres là-dessus”, dit-il. “Nous ne parlons pas de beaucoup copies, mais il y a plus de copies de No Man’s Sky que de casques VR, cependant il y est environ un surface de personnes qui ont No Man’s Sky qui ont des casques. Sur le PSVR, c’est presque un sur quatre. C’est l’une des raisons pour lesquelles Sony tient beaucoup à ce que soutenions PSVR. Et il est un bon pressant pour les gens d’avoir une mise à le jour gratuite et de disposer soudainement un jeu VR dans bibliothèque. Et aussi VR en ce immédiatement est tendance à être lourdement court, donc il y a beaucoup de casques d’écoute qui prennent la sable – ainsi ce sera bien d’avoir une chance d’être le jeu qui fait tourner gens sur casques.”

READ  no mans sky opérateur du terrain amélioration

VR est la façon de jouer à No Man’s Sky, et il présente de nombreuses façons de jouer aussi, en prenant en charge achevés principaux casques ainsi que différentes méthodes de contrôle – que ce va pour ça PlayStation Move, Valve Index Knuckles ou bien Oculus Touch. Il y est des options de mouvement de téléportation, dans l’hypothèse ou vous le souhaitez, ou bien un mouvement plus direct, alors que dans navires eux-mêmes – qui disposent maintenant d’intérieurs en 3D entièrement modélisés – vous pouvez saisir le manche de vol dans une paluche et l’accélérateur avec l’autre, rendant l’expérience encore plus tactile. Tout cela conspire à composer un de ces moments de RV, non seulement lorsque vous entrez dans votre vaisseau pour la première fois – en tendant la main pour soulever le cockpit, d’une manière théâtrale soignée – par contre lorsque vous échappez pour la première fois à une atmosphère planétaire et que l’échelle du No Man’s Sky vous frappe d’une entier nouvelle façon.

Ou c’est quand vous volez dans le ciel pourpre, vos collègues en l’air avec vous et bourdonnent devant votre cockpit. En ligne est le deuxième pilier de la mise à le jour Beyond, répondant aux souhaits de pas mal loin depuis que No Man’s Sky est révélé pour la première fois. “Il y a une grande composante en ligne, dit Murray. “J’essayais de entendre un mot qui ne peut pas être massivement multijoueur, nous-mêmes pense qu’il dessine beaucoup de sensation de genre que nous-mêmes ne veux pas, et nous-mêmes ne pense pas que puissions tenir à nous promesses. Mais tu peux aller n’importe où et rencontrer des gens. Il y a un grand centre social, vous pouvez prendre en charge l’une de nos tâches communautaires – si vous êtes sur PC, vous avez la possibilité aller sur une de ces missions et voir 32 personnes. En général, selon la plateforme, vous voyez 16 à 32 personnes.”

Il n’y a pas de multiplateforme, malheureusement – “peut-être un jour,” dit Murray, bien que son ton suggère que il est brin probable – cependant il y a beaucoup de caractéristiques qui font que le multijoueur se sent maintenant pleinement formé. “L’univers est en ligne, rencontrer des gens assez “, explique Murray. “Il y a un grand espace social sonné le Nexus, il y a des magasins, vous pouvez traîner, partager des bateaux, des émotes, des armes.

“Le téléporteur de la base – vous pouvez y aller, voir nos fondement en vedette et ensuite les explorer. Et vous avez la possibilité aussi aller voir la base de n’importe qui d’autre depuis le Nexus, n’importe qui dans votre équipe de feu. Vous pouvez voir comme de elles ont été visités, qui joue souvent, ce qui renforce votre motivation à construire quelque chose de cool. Il rapproche largement plus tout le monde de No Man’s Sky. Pour moi, il convient encore de sortir seul et d’explorer, cependant vous pouvez fabriquer de la science-fiction en retournant à votre base.

“Il y a des tâches multijoueurs – nous-mêmes dis équipe de feu, mais il est nécessaire essentiellement de groupes dans le jeu. Fireteam est trop masculin et agressif pour jeu…. Il y a un point de rencontre, vous avez la possibilité être jumelés avec des gens et rester ensemble. Vous pouvez accomplir des choses tel que aller combattre des pirates, ou bien vous pouvez accomplir plus de choses du No Man’s Sky tel que aller en mission archéologique, et vous devrez aller ôter des os. Il y en a des où il faut ramasser des oeufs de diables, et elles vont frayer des monstres avec des totaux qui sortent.”

READ  no mans sky was a mistake - Réduction -45% No Man's Sky

J’ai eu petit échantillon de ce que cela veut dire que de jouer près des gens dans une session rapide de 30 minutes dès le début de No Man’s Sky, bien que le but de la manif était franchement de montrer le mystérieux’troisième pilier’ de Beyond. C’est la plus nébuleuse des trois, mais aussi la plus importante, surtout si, comme moi, vous êtes vraiment un joueur déchu. “Nous avons formé quelque chose qui est une vraie bête “, dit Murray. “C’est super large et il y a quantité de de façons différentes de le jouer, et il agrume beaucoup de types de joueurs différents. Mais il est assez disparate à cause de cela – il a eu cette naissance bizarre, que essayons, espérons-le, de résoudre un peu.

“Le troisième pilier est, et a toujours été, un grand nombre de caractéristiques clés qui sont placées sous la maison de la version 2.0. C’est d’essayer de renvoyer le jeu plus copieux et de lui donner plusieurs caractéristiques clés pour approfondir les choses. Nous allons de l’avant avec à nous nouveautés en colorant tout dans ces traits larges, et puis nous arrivons ensuite en regardant les détails. C’est vraiment nous qui peignons beaucoup d’informations dans fonctionnalités que nous avons ajoutées précédemment.

“C’est partiellement étant donné qu’il est plus facile pour les gens de revenir en or jeu, plus facile pour gens qui se joignent d’or jeu – nous pouvons avoir eu quelques millions de individus qui se sont jointes pour Next, et il est difficile de voir traverser choses et voir radicaux les petits problèmes, nous pouvons posséder voulu résoudre. Mais en réalité, il est question d’approfondir le jeu de bien des façons clés – des gens qui sont des commerçants, des combattants, des explorateurs ainsi qu’à quoi que ce mettons d’autre. Quand vous regardez notre gamme de fonctionnalités Next, il est beaucoup. Et il est probablement deux plus.”

Il y en est d’autres, sous la forme d’au moins une moment d’événements post-lancement avec des tâches communautaires – et l’intention pour se de ne pas s’épuiser aussi qu’ils ne l’ont fait la dernière fois. “Nous avons fait cela pendant trois salaire après Next, et nous pouvons posséder égaré le contrôle de nous-mêmes “, dit Murray. “Avec des missions communautaires beaucoup plus significatives, aurons toujours ce multijoueur sur le web pour que vous puissiez accomplir une mission communautaire et cela vous enverra sur une planète sur lequel vous allez déterrer des os, et vous y allez et il y aura même 32 autres individus qui le feront aussi.

Et au-delà de ça ? Il doit bien y avoir un soudain où Hello Games s’éloigne du No Man’s Sky, bien qu’il ne va pour ça pas pour demain. “Je crois que c’est ce que vous m’avez demandé l’an dernier et j’ai dit que le prochain était notre dernière mise à jour compagnie majeure “, dit Murray. “L’équipe a eu certaines idées, cependant. Je ne sais pas dans l’hypothèse ou cela se reproduira. Si ce n’est pas le cas, n’allons pas essayer de le forcer. Quand parlons de faire une temps de mises à jour, nous pouvons avoir un plan de affaires que voulons faire, il y est une banque de choses sur le plancher de la mansarde de coupe pour lesquelles nous n’avons eu le temps. Après ça, ça ne nous rend pas service d’être mêlés à quoi que ce soit.”

READ  no man's sky in 2019

En effet, il semble que No Man’s Sky est encore des années devant lui – et étant donné l’abondance de la mise à journée Beyond, et ce qu’elle donne à la communauté, elles peuvent aussi être parmi ses meilleures années. Alors, comment No Man’s Sky va-t-il combler le fossé entre générations de consoles qui voltampère s’ouvrir ? Murray n’est pas engagé, bien qu’étant donné certains des mode de son passé, vous ne pouvez effectivement pas lui en vouloir.

“Nous avons la chance d’être à la pointe du progrès. Mais nous-mêmes ne pense pas que ça fasse du plaisir de nous engager dans quoi que ce soit. Honnêtement, il y a une vraie bataille dans mon tête entre le fait d’être toujours excité en le No Man’s Sky, par contre aussi par d’autres choses que nous aimerions faire.”

Il y a d’autres choses que Hello Games fait, et il n’y est pas d’échappatoire en or fait que, bien qu’il s’agisse d’une équipe relativement petite, ce n’est pas la minuscule qui est manqué de classeurs délabrés il y a quelques années seulement. L’équipe No Man’s Sky est composée d’environ 25 développeurs – “Je pense que c’est toujours impressionnant,” dit Murray, “il y a effectivement sept plates-formes maintenant. Nous soutenons plus de joueurs qu’il n’y a de gens dans les testeurs ! – pendant qu’au-delà, il y a d’autres projets, tel que The Last Campfire et un autre qui est gardé secret, par contre auquel on allusion tel que un entreprise ambitieuse.

Et le No Man’s Sky ne va personne de sitôt. Murray lui-même s’est loin de ses autres promesse et est passé trois derniers salaire à travailler uniquement sur le jeu – et après toutes ces années, et après tous les drames associés, vous pouvez encore sentir ce même étincelle d’excitation qui était là ces premiers jours.

“Il y a plusieurs choses, tel que j’y détiens fait allusion, comme former une tournée de presse, et pourquoi pas le intrusion de sortir, et nous-mêmes demande pourquoi je fais ça à moi-même “, dit-il. “Je veux une machine à remonter le temps et dire à Sean de le maîtriser lourdement plus. Mais il est sûr que ça m’amuse et que ça m’excite vraiment. La RV a été un vrai projet favori pour moi. Ce que les gens devraient savoir à sujet, c’est que nous lancerons le premier jour, le 14 août, mais nous en sommes là quant à voyage. J’imagine que le 14, nous lancerons une bonne version VR. Trois salaire plus tard, ce existera encore mieux, trois salaire plus tard, ce existera encore mieux, de nouvel casques d’écoute, de nouvel contrôleurs et d’autres affaires de ce genre vont sortir. Quand tu achètes No Man’s Sky, tu y crois. C’est tel que ça qu’on voit choses, on est avec vous.”

Tous vos jeux à -90% !

Achetez vos jeux sur Instant Gaming et profitez de grosses réductions.

fermer